Activités

 

Anniversaires

 

Biographies

 

 

 

Chorégraphies

 

Écoles de danse

 

Nos Liens Internet

 

 

 

Nous Contacter

 

Nouveautés

 

Terminologie

 

 

Countrydansemag.com

 

             
 

 

 

 

 

 

 
 

   

 
             
     

Je voudrais vous remercier pour toutes ces belles marques de reconnaissance que vous me faites depuis ces 2 dernières années. Je dis ces dernières années mais en fait, depuis bien longtemps, les gens ont envers moi ces gestes qui ne mentent pas: un sourire, une poignée de mains, un regard de connivence enfin, ces marques d'affection qui font que l'on ne sent pas que l'on travaille pour rien !

L'argent que vous avez amassé, je vous assure qu'il sera bien employé : l'hébergement d'un site internet comme le mien ne se fait pas à mon domicile. Je dois question de logistique et de sécurité m'assurer qu'à tous les ans, de le mettre à l'abri à l'extérieur de la région et des frais me sont imposés pour cela. Et cette année, c'est vous tous , les gens de danse country qui allez lui payer son loyer; merci beaucoup ! Et je dois vous avouer qu'il m'en restera pour profiter d'un bon repas au restaurant.

Le site, comme vous et moi, a grandi au fil des ans: plus de 10.000 pages, près de 4000 liens externes, une collection imposante d'images et de photos et pas une publicité qui pourrait vous ennuyer durant votre visite; voilà ce qu'est Country Danse Mag. Les gens me demande parfois combien d'heures je passe devant le moniteur ? Il y a longtemps que j''ai cesser de les compter ! Mais je peux, sans me tromper, vous dire que gérer le site m'a fait passer par toute une gamme d'émotions; la naissance du site s'est fait dans l'anxiété, je n'avais aucune notion en informatique. Les années ont passées et le petit a grandi et c'est grâce à vous tous. Et si parfois, la joie à laisser sa place à la lassitude, l'appui de certaines personnes du merveilleux monde de la danse country m'a poussé à continuer.

Je pourrais citer des noms mais je ne voudrais surtout pas en oublier, je leur dirai merci personnellement lors de nos prochaines rencontres

Robert

 

     
             

 

 

 

             
 

 

 

 

 

 

 
 

   

 
      Dorio Chartier      
     

Salut mon ami,

Je passe souvent dans ton coin et jamais, je n'ai oublié de te saluer et même si tu n'est plus chez toi, je soupçonne que tu rôdes encore parmi tes arbres et arbustres. Au moins, cette année, tu n'as pas à arroser les fleurs, ton patron s'en charge même si il devrait mettre la pédale douce cet été.